Aujourd’hui le menu de la cantine prévoyait une « pizza rossa » (seulement avec de la sauce tomate) accompagnée de la mozzarella et de salade mixte. 

Selon une information que nous avons reçue durant le premier service au Moresco indiquant la présence de « moisissure » sur la pizza, une volontaire de notre équipe de la Commission cantine s’est immédiatement rendue sur place. A son arrivée, elle a pu constater que la pizza qui avait des tâches de moisissure avait déjà été retirée et remplacée par des pâtes blanches à l’huile et parmesan (à partir de 13h15 au Casone et après le premier service au Moresco). Par contre, les enfants du premier service au Moresco n’ont pas pu recevoir un plat de substitution. 

D’après nos informations, ce sont des enfants présents au 1er service qui ont signalé les traces de moisissures aux surveillants présents au Moresco. Les responsables de la Cantine (école et prestataire) ont alors suspendu la distribution de la pizza.  Nous sommes extrêmement surpris et choqués du fait que le personnel de la cantine ait pu servir de la pizza moisie sans l’avoir remarqué. Ce problème de moisissure soulève d’énormes doutes et questions sur :

-la traçabilité des produits
-la qualité des produits dans la chaîne de production de ce qui est servi aux enfants
-le respect des normes d’hygiène
-le respect de la chaîne du froid
-la formation du personnel de cantine qui n’a pas remarqué les moisissures

L’APE demande à ce que les sanctions prévues par le contrat avec le prestataire soient appliquées et attend bien entendu des éclaircissements de la part de l’école sur ce problème gravissime qui présente un véritable danger pour la santé des enfants.