Riproduciamo qui (allegato) il resoconto del consiglio di amministrazione dell’AEFE realizzato dalla Fapee.

Le dispositif exceptionnel d’avance de trésorerie au bénéfice des établissements d’enseignement français a été adopté hier par le CA de l’AEFE.

La FAPEE a exprimé sa satisfaction mais a toutefois tenu à rappeler que le dispositif d’avance de trésorerie ne saurait en aucun cas être une solution comme mesure d’aides aux familles étrangères en difficultés ou comme mesure devant permettre aux établissements à but non lucratif d’adopter une politique commerciale attractive pour la rentrée. Ces deux types de mesures doivent être financés par l’aide budgétaire à laquelle le ministre JY Le Drian a fait allusion en audition et ce, quel que soit le type d’établissements (EGD, conventionné et partenaire), de façon équitable et transparente.

Vous trouverez ci-joint la note de la présidente du conseil d’administration de l’AEFE en introduction du CA en audioconférence du 26 mai (vote clos le 28 mai) et le compte-rendu des positions et négociations menées par le président de la FAPEE pour le compte des familles du réseau.