L’APE expose sa position et les questions qu’elle portera au Conseil d’Etablissement qui se tiendra demain.

Chers adhérents,
Nous vous avons écrit vendredi dernier, le 6 novembre, pour vous transmettre les explications
de la Direction sur les modalités de retour à un horaire plein réglementaire pour les élèves du
secondaire.
Il nous paraît important aujourd’hui de préciser les enjeux de cette nouvelle organisation de la
scolarité de nos enfants dans le contexte actuel et de faire remonter les demandes de nos
adhérents au Conseil d’Etablissement Extraordinaire qui se tiendra mardi 10 novembre .
L’APE demande depuis le début de l’année scolaire que nos enfants dans le secondaire
retrouve un “temps plein didactique” qui combine du présentiel et du distanciel (EAD) en
fonction de la situation sanitaire et réglementaire à Rome. Ce temps plein qualifié par M. le
Proviseur d’horaire global réglementaire passe nécessairement par le retour en classe
entière afin que les enseignants puissent assurer toutes les heures de cours dues sur chaque
niveau. Comme expliqué par le Proviseur dans son courrier, ceci pourrait se faire selon deux
modalités pour les heures en présentiel des collégiens, l’après-midi à SF ou le matin à
Patrizi/Malpighi.
Au regard de la situation sanitaire, l’APE est favorable au retour à un horaire global selon les
modalités suivantes:
– Maintien des demi-groupes au primaire car le dédoublement des classes avec des
accompagnants enseignant permet d’atteindre l’horaire global réglementaire, en complétant le
présentiel par 3h30 semaine de cours en distanciel pour les classes CE2-CM1-CM2.
– Enseignement au collège en classe entière l’après-midi en présentiel sur le site de Strohl Fern
et le complément d’heures en EAD
– Enseignement au lycée en classe entière avec 100% des enseignements en EAD
(réglementaire) à l’exception des Travaux pratiques qui peuvent être maintenus sur site
Ces aménagements, dans le contexte actuel, sont ceux qui permettent d’optimiser le temps
en présentiel des collégiens en maintenant des mesures visant à prévenir, autant que
faire se peut, les risques sanitaires.
C’est sur le site de Strohl Fern que se trouvent les salles de travaux pratiques pour les
collégiens et les terrains de sport; c’est aussi sur ce site que les 18 classes de ces 4 niveaux
(soit environ 500 élèves) pourront être scolarisés en même temps, dans des espaces différents,
ce qui réduit grâce à l’étendue du site, le croisement des groupes d’élèves.
L’alternative bis qui consistait à scolariser tous les collégiens le matin sur le site Patrizi/Malpighi
nous paraît contraire à toutes ces priorités: l’étroitesse des espaces communs dans les villas
Patrizi et Malpighi et la petitesses des espaces extérieurs ne permettant qu’à trois niveaux sur
quatre d’être présents dans le même temps, diminuant ainsi les heures en présentiel à trois
demi-journées et exposant les élèves à un risque plus grand de diffusion de la maladie.
L’APE sera attentive à la mise en place de ces aménagements et portera les points suivants à
la discussion lors du conseil d’établissement extraordinaire de mardi:
– Les emplois du temps des collégiens doivent permettre de dispenser le maximum d’heures en
présentiel, à minima le volume horaire actuel (fin des cours à 17h aussi en 6ème )
– Pour l’enseignement à distance, nous demanderons que les parents soient informés des
méthodes et que des efforts soient faits pour tendre vers une homogénéisation de ces
méthodes dans tous les niveaux (ou par matière dans le secondaire) et en particulier pour les
classes CE2, CM1 et CM2;
– Le problème des absences d’enseignants (auquel des classes ont dû faire face la semaine
dernière): quels sont les moyens que l’établissement se donne pour pallier à ces absences et
assurer un maximum d’heures en présentiel;
– Également quels moyens seront mis en oeuvre pour assurer le suivi pédagogique d’élèves en
quarantaine;
– Pour les classes à examen, nous demanderons des précisions sur la notation en contrôle
continu et un renforcement de l’accompagnement à l’orientation
– Enfin nous souhaitons que soit appliqué rigoureusement le protocole sanitaire et qu’il soit
diffusé à toutes les familles;
– Nous demanderons aussi des explications sur les problèmes réglementaires qui empêchent la
mise en place de la restauration scolaire, même si dans le contexte actuel, nous sommes
plutôt favorables à des modalités de journée continue.
Nous sommes à l’écoute de vos réactions et commentaires, si possible avant demain 14h, en
vue du Conseil d’Etablissement Extraordinaire.