Communiqué des représentants des enseignants 

Mesdames, Messieurs,

Ce jeudi 9 mai 2019 une grève a lieu au lycée Chateaubriand, à l’école primaire, au collège et au lycée.

Ce mouvement cause évidemment des désagréments et nous en sommes désolés, mais c’est pour des motifs très graves selon nous et ce à plusieurs niveaux.

Au niveau de la fonction publique, nous nous mettons en grève pour protester contre une loi mettant gravement en cause le statut de fonctionnaire avec des conséquences majeures pour la qualité des services rendus aux usagers.

Au niveau de l’Education nationale, nous réagissons à des suppressions d’emploi qui ont des répercussions préoccupantes aussi sur l’enseignement français à l’étranger.

Enfin et surtout à l’AEFE, toutes une séries de décisions mettent gravement en difficulté les personnels et encore une fois la qualité de l’enseignement proposé:

  • refus de détachement qui mette en péril l’équilibre pédagogique et met les collègues concernés (toujours dans l’attente d’un recours) dans une situation personnelle très stressante
  • coupe dans les supports de résidents qui se poursuivent dans l’ensemble du réseau (sur une grand échelle)
  • support supprimé localement sans aucun respect des instances de concertation institutionnellement prévues.
  • modification des règles de détachement pour les nouveaux personnels résidents, faite sans concertation préalable. cette modification rendant de facto impossible l’engagement sur le long terme auprès des établissements du réseau des personnels titulaires de l’EN.

Ce mouvement de grève a été lancé par toutes les organisations syndicales de la Fonction Publique (CGT, CFDT, FO, FSU, Solidaires, UNSA, FA-FP, CFE-CGC, CFTC).

Concernant  les non renouvellement de détachement, nous précisons que deux enseignantes du primaire sont rappelées en France et n’ont pas de retour sur le recours qu’elles ont déposé.

La direction nous informe qu’un mouvement de grève est annoncé pour le jeudi 9 mai. Il concerne la fonction publique française et pourrait être largement suivi. 

Tous les élèves du primaire sont accueillis. D’habitude les enseignants du primaire préviennent systématiquement les familles s’ils font grève (ils n’ont pas l’obligation de prévenir). En fonction des niveaux et du nombre de gréviste, les enfants présents peuvent être répartis dans les classes des enseignants non grévistes ou confiés aux surveillants (l’école prévoit suffisamment de surveillants pour accueillir tout le monde dans de bonnes conditions).

Au secondaire, les enseignants ne sont pas non plus tenus de prévenir de leur intention de faire grève, mais ils sont rarement tous grévistes, ce qui donne des journées « à trous ». il est recommandé d’envoyer ses enfants à l’école, sauf si l’ensemble des enseignants du jour ont annoncé leur intention de faire grève. Les élèves sont en permanence pendant les heures de cours dont les professeurs sont absents. Pronote est mis à jour au fur et à mesure des absences constatées des enseignants, il est recommandé de le consulter. Si tous les professeurs de votre enfant sont absents, il sera autorisé à vous appeler pour que vous puissiez venir le chercher ou autoriser sa sortie (en fonction de son âge).