Il nous apparaît nécessaire de clarifier la position de l’APE sur la question des frais de scolarité pendant la crise sanitaire liée à la Covid-19.

Ce que nous soutenons

  1. La répercussion sur l’ensemble des familles des économies réalisées (et communiquées) sur les charges variables durant la période de fermeture de l’école – une mesure équitable pour tous.
  2. Une réduction spécifique des frais pour les familles de maternelle puisque l’AEFE permet cette mesure.
  3.  La constitution d’un fond dédié aux familles les plus en difficulté.
  4.  L’annulation des augmentations sur les frais de scolarité des 3 prochaines années, y compris déjà actées (augmentations en moyenne de 2 à 3% par an).

Ce que ne nous soutenons Pas

    1. Le fait de ne pas payer les factures quand on n’a pas de difficultés financières.
    2. Le fait de payer les factures en se faisant soi-même un pourcentage de réduction.
    3. Les actions légales contre l’école de nos enfants.
      Ces actions auront des répercussions sur l’ensemble de la communauté: nous paierons tous pour ces factures impayées ou pour les actions légales engagées.
      4. Le fait d’associer les demandes de réduction de frais de scolarité avec la quantité ou la qualité de la continuité pédagogique.

Enfin, nous souhaitons rappeler que nous soutiendrons les familles en réelle difficulté de toutes les manières possibles, à travers l’utilisation de la caisse de solidarité, avec l’argent récolté lors des événements, en organisant de nouveaux événements pour récolter des fonds, en les appuyant pour la constitution de dossiers de recours.