La JDC (Journée Défense et Citoyenneté) est obligatoire pour les jeunes français entre 16 et 18 ans. Le certificat auquel elle donne lieu est notamment demandé pour pouvoir s’inscrire aux examens des universités ou passer son permis de conduire. En France, on est convoqué après avoir été recensé à l’âge de 16 ans; à l’étranger, cette journée n’est pas systématiquement organisée, ce qui alourdit considérablement les démarches des jeunes français qui rentrent sur le territoire pour étudier ou travailler (ils ont 40 jours pour régulariser leur situation).

Au-delà de l’aspect purement administratif, la JDC est l’occasion de rappeler aux jeunes les valeurs fondamentales de la République. C’est aussi une entrée en contact avec la communauté militaire et de découverte des multiples métiers et spécialités, civiles et militaires que la Défense propose.

La JDC a été organisée le mercredi 28 mars à l’Institut français (Centre Saint-Louis), grâce à la volonté et au travail du Consulat de France à Rome. Les élèves de Première et de Terminale de Chateaubriand et de Saint-Dominique y ont été invités; si la journée s’adresse aux jeunes français, de nombreux camarades italiens ou d’autres nationalités ont participé dans la bonne humeur à cette matinée tout sauf ennuyeuse!

L’Ambassadeur de France à Rome, Christian Masset, a ouvert la journée: il a salué le rôle des Conseillers consulaires au service des 2 millions de français qui vivent à l’étrange. L’Ambassadeur a rappelé aux jeunes que la vie à laquelle ils aspiraient n’était pas possible dans beaucoup d’endroits où les libertés fondamentales étaient attaquées. Il a bien sûr évoqué dans son beau discours sur la défense des valeurs de la République la question du sacrifice, et salué l’acte d’héroïsme du Colonel Arnaud Beltrame à Trèbes la semaine passée. Christian Masset a incité les jeunes à penser à leurs racines, à ce que les générations précédentes ont fait pour que nous puissions vivre comme nous le faisons, et à réfléchir à leur engagement pour ces valeurs et dans la société, dans le respect des autres.

La journée s’est poursuivie par un quizz très animé sur les grands enjeux de la citoyenneté, qui a mis en lumière le bon niveau de nos élèves, puis par le témoignage d’une Capitaine de gendarmerie sur la place des femmes en gendarmerie, une intervention haute en couleurs sur les métiers de la défense nationale par l’officier de liaison interarmées, pour se conclure sur une commémoration du centenaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale.

L’APE espère que la JDC pourra continuer à être organisée régulièrement à Rome, parce qu’au-delà de faciliter les démarches des jeunes français, elle offre à tous nos élèves un éclairage nouveau sur de nombreux aspects de leur future vie de citoyens.