La Fapée ha chiesto al servizio di orientamento dell’AEFE di fare il punto sui risultati dei desideri dei futuri laureati dei Licei francesi all’estero. Ecco la risposta dell’AEFE, che contiene diversi elementi importanti::

En 2018 le nombre de vœu en CPGE a progressé au niveau national (environ 20%) du fait des nouvelles dispositions : 20 vœux possibles au lieu de 12 l’an passé. En l’absence de hiérarchisation de vœu, les  candidats les plus forts de France et de l’étranger monopolisent jusqu’à 10 vœux voire plus…

Cela a pour conséquence de mettre en attente un plus grand nombre de dossiers excellents.
Cette monopolisation des places ne pourra pas durer plus de 7 jours  dans un premier temps.  Nous attendons une vague de progression de tous les élèves en attente à partir du  29 mai.   Il est donc bien avisé de bien confirmer à vos terminales de ne pas démissionner d’u vœu au motif d’être situé trop bas dans la liste. A cette date rien ne peut présager du niveau de repêchage des élèves en attente durant le mois de juin.

A ce jour, nous n’avons pas constaté de déclassement systématique des candidats AEF dans les formations sélectives.  Nous constatons en revanche que les lycées issus notamment des EGD d’Europe ont tendance à sélectionner uniquement du top 5 France pour les CPGE, stratégie qui devient de plus en plus risquée.  Il y a eu en 2017 20% d’élèves à mention très bien dans le réseau (3 200 élèves)  et 13% en voie générale France (48 000 élèves).
Le top 5 des CPGE a autour de 1 500 places à proposer.  Le message aux familles sur la diversification des vœux est aujourd’hui particulièrement important... “

Sembra che la posizione degli studenti in lista d’attesa sia molto progressiva, da controllare tutti i giorni: esempio di un terminale passato dal 33° posto all’avere un posto oggi. L’aggiornamento è molto veloce.

Inoltre, i candidati della rete sono considerati alunni dell’accademia per tutta la formazione di licenza o PACES sul quale sono candidati.
I training selettivi (CPGE, BTS, DUT, scuole …) sono “desettizzati”, il reclutamento è nazionale.